Sous le soleil exactement!

Les beaux jours sont (enfin) là et la question qui revient tous les ans c’est, comment bien préparer sa peau au soleil ?

Tout le monde connait les méfaits d’une exposition prolongée au soleil mais le soleil reste un élément de vie indispensable, en naturopathie on parle d’élément vitalogène.

Rappelons que l’exposition à la lumière naturelle et aux rayonnements solaires (de façon raisonnée) permet :

  • La régulation du cycle veille/sommeil (rythme circadien ou chronobiologie) et permet la synthèse de la mélatonine qui est l’hormone du sommeil,
    • Les enfants, en restant sur des ressentis primaires,  y sont très sensibles et il n’est pas rare qu’ils aient plus de difficulté à s’endormir tôt l’été. Ne cherchez pas, ils sont calés sur le soleil! Store occultant, pénombre avant le coucher pour favoriser la sécrétion de mélatonine et donc l’endormissement ainsi qu’une une bonne dose de lâcher-prise.
  • La sécrétion d’endorphines (hormone du bien-être) qui joue sur le bien-être général et le relâchement des tensions musculaires,
  • L’amélioration de certaines maladies de la peau tel que eczéma, psoriasis grâce à l’action anti-inflammatoire du rayonnement solaire (attention chez certains, la situation empire, je ne le répèterai jamais assez, vous êtes unique !),
  • Stimuler la microcirculation sanguine,
  • Réduire la fatigue occulaire,
  • Et évidemment, la synthèse de la vitamine D.
    La vitamine D est pseudo hormone. Elle est apportée en partie par l’alimentation (petits poissons gras et produits laitiers) mais c’est la peau par son exposition aux UVB qui permet sa synthèse. Elle deviendra active par l’action conjuguée du foie et des reins.

    Au début du XXe siècle, la découverte de l’action des UVB dans la synthèse de la vitamine D a donné naissance à l’héliothérapie. Elle était pratiquée pour traiter le rachitisme, la tuberculose mais aussi d’autres affections pulmonaires en exposant le corps intégralement ou en partie aux rayons UV.
    La vitamine D est essentielle à de nombreuses fonctions de l’organisme.
    En permettant une bonne absorption dans l’intestin du calcium et du phosphore, favorisant ainsi le maintien d’une bonne minéralisation osseuse et des tissus ainsi que la fonction musculaire. Elle joue également un rôle dans le bon fonctionnement du système immunitaire et aurait une action positive dans l’expression de nombreuses maladies.

    Une exposition journalière à l’année de 15 à 20min permettrait de couvrir les besoins en vitamine D d’un individu. Cette donnée est à moduler en fonction de votre zone géographique, la saison, votre activité…

A présent, découvrons ensemble comment bénéficier de ses bienfaits en toute sécurité !
Pour que la peau fonctionne bien et régisse correctement aux rayonnements solaires, il faut la préparer en externe bien sûre mais aussi en interne. Pour cela il faut:

Le brossage à sec :

Cette technique pratiquée à l’aide d’une brosse pour le corps ou un gan type luffa permet d’éliminer les cellules mortes qui restent à la surface de la peau et va stimuler la micro-circulation sanguine.
Bénéfices: meilleure circulation des capillaires, meilleur renouvellement cellulaire, un hale plus harmonieux, aspect de la peau améliorer, meilleure circulation de la lymphe pour l’élimination des toxines.
Le brossage à sec se pratique avant la douche, en partant des extrémités vers le cœur.

Démarrer par palier progressif:

Pratiquer des petites expositions de 10/15 min aux horaires les moins chauds soit avant 11H et après 17h. Augmenter au fur et à mesure.
A noter que pour une bonne synthèse de la vitamine D, il ne faut pas mettre de crème solaire puisque son rôle est de vous protéger des UV A et B.
En cas d’exposition prolongée aux horaires les plus risqués, privilégiez une crème solaire biologique à filtre minéral sans nanoparticules et à indice élevé.
A noter qu’un coup de soleil arrive rapidement, soit 15min environ!

L’assiette et l’hydratation:

La nature est bien faite, les légumes et fruits d’été sont gorgés d’antioxydants et d’eau (on parle de végétaux aqueux) pour lutter eux même contre les effets du soleil.
Non seulement, ils permettent de lutter contre les radicaux libres mais ils favorisent également un joli teint en activant la mélanine.
Lycopène, Bêta-carotène ou pro vitamine A, polyphénols... tous sont des antioxydants présents dans le règne végétal. Le bêta carotène a la particularité de pouvoir être « transformé » en vitamine A dans l’organisme: la vitamine des yeux et de la peau.

En variant votre assiette et en mangeant de saison, vous aurez les apports nécessaires en antioxydants, en vitamine C et E mais aussi en oligo-éléments.
Les aliments les plus riches en caroténoïdes sont les végétaux de couleur jaune à rouge ou verte : patate douce, carotte, abricot, mangue, melon, chou rouge, salade romaine, épinard, laitue, melon, pastèque, tomates,… Sans oublier les fruits rouges, grand champion des antioxydants grâce aux polyphénols !
L’huile végétale de carotte pourra être une bonne alliée, en vous donnant un léger hâle naturel.

Pensez à boire régulièrement sans attendre la sensation de soif. Mieux vaut une petite prise très régulière que boire 1 seul grand verre d’eau. Une bonne hydratation participe à préparer la peau à l’exposition au soleil et permettra à l’organisme d’assurer toutes ses fonctions.
Si cela est compliqué, variez les prises avec de l’eau de coco, des eaux infusées maison (fruits, agrumes, herbes fraiches…) ou encore des jus de légumes. Sinon croquez une pastèque ou un concombre: leur teneur en eau dépasse les 90%.

Enfin, pour réparer une peau un peu échauffée, l’aloe vera sera très intéressante. Vous pouvez stocker le gel au réfrigérateur, effet fresh garantie!

Alors prêt pour l’été?

Apprenez votre santé,

Olivia

Laisser un commentaire