Pour une rentrée sereine!

Quand on évoque la rentrée, certains affichent grise mine, d’autres s’en réjouissent mais rapidement nous pouvons nous sentir déborder par la reprise d’un rythme plus soutenu, l’organisation à trouver ou reprendre.
Cette année, Septembre signe le retour en présentiel à plein temps pour beaucoup de salariés, ce qui peut-être source de stress.
Du coté des enfants, c’est l’apprentissage de la collectivité pour les petits, la découverte de l’école… parfois nouvelle!

Pour une rentrée sereine

Voyons comment la naturopathie peut aider à surmonter cette période.

Alimentation

Personnellement, j’adore Septembre pour ce qu’il a nous offrir sur les étals des marchés! Ce mois au carrefour entre l’été et l’automne, offre une profusion de fruits et légumes. On en profite pour faire le plein de vitamines et minéraux et c’est une façon simple de glisser encore un peu d’été et de vacances dans l’assiette.
C’est LA période des fruits noirs, gorgés d’antioxydants: mûre, cassis, myrtille, raison, figue, prune… On fonce sans hésitation!
Quelques astuces pour s’organiser et réduire sa charge mentale:

  • Vous pouvez tenter le batch-cooking, méthode qui consiste à préparer plusieurs repas sur une session cuisine. Il n’est pas forcément utile de préparer tous les repas de la semaine à venir, le batch-cooking ne doit pas devenir une source de stress.
    Vous pouvez vous contenter de préparer vos légumineuses, légumes, un gratin ou encore des pâtes ou pomme de terre qui serviront pour une salade. L’alternative, cuisiner en plus grande quantité que nécessaire pour avoir des restes,
  • Planifier les repas. L’idée est la même que pour le batch-cooking, on ne se met pas la rate au court bouillon si on sèche certaines semaines ou si les 7 jours ne sont pas remplis!
    Le but recherché est d’avoir un peu de visibilité pour éviter de réfléchir le soir et pouvoir répondre très rapidement à la question: « Qu’est ce qu’on mange ce soirrrrrr? »
    Le jambon/coquillette tous les soirs n’est pas validé, un peu de variété est à rechercher. Evidemment si le réfrigérateur est en corrélation avec le planning c’est beaucoup mieux.
  • La liste des « plats qui marchent ». Cela signifie des plats que la famille complète apprécie ou qui ne demande une grande adaptation pour plaire à tous. Personnellement, cette liste est affichée sur le frigo. Elle s’étoffe régulièrement et quand je sèche sur le planning de la semaine, je jette un œil dessus.
Retrouver un bon sommeil

Après les vacances, il est important de retrouver un sommeil régulier pour les enfants comme les adultes. Le sommeil est un besoin physiologique, souvent négligé.
C’est un temps de repos mais surtout le moment où l’organisme se régénère, recharge les batteries, active ses fonctions d’épuration. Un bon sommeil favorise entre autre, un bon équilibre hormonal, une meilleure concentration en journée, meilleure gestion des émotions et du mental.
Créez-vous des rituels!
Apprenez à reconnaitre les signes de sommeil (bâillements, yeux qui piquent, sensation de froid, somnolence…), évitez les activités trop stimulantes le soir, coupez les écrans au moins 1h avant de vous coucher, idéalement à heure fixe dans une chambre aérée et fraiche.
Si vous avez des difficultés à vous endormir, pensez à pratiquer une activité physique idéalement en extérieur pour s’exposer à la lumière naturelle (marchez au moins 30 min par jour d’un bon pas), vous trouverez des aides du coté de la phytothérapie* (plantes, aromathérapie, gemmothérapie) mais il est important d’identifier la ou les causes de ce déséquilibre. Méditation respiration profonde, bodyscan avant de se coucher peuvent également aider.

Besoin d’un coup de boost ou affronter le stress de la reprise?

Il peut être intéressant de faire une cure de Magnésium. Ce sel minéral est essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Il permet notamment de réduire la fatigue, réguler le système nerveux et participe à l’activité musculaire. On le trouve assez facilement dans l’alimentation à condition qu’elle soit variée. Néanmoins, l’organisme puise régulièrement dans ses stocks pour combattre le stress, l’acidité du corps… et il n’est pas rare que son statut soit faible voir en carence.
Pour une meilleure assimilation, orientez vous vers une forme citrate, glycinate ou bysglycinate qui est biodisponible. Il est souvent associé à la vitamine B6 et de la taurine pour une meilleure absorption.
Il est possible de se tourner vers les plantes adaptogènes. Comme leur nom l’indique, elles permettent au corps d’augmenter ses capacités d’adaptation à l’environnement dans lequel il se trouve, aux situations de stress. Pour la rentrée, l’éleuthérocoque est intéressante car c’est une tonique générale et elle augmente les capacités physiques et mentales en renforçant, notamment la concentration.

Du côté des enfants?

La rentrée peut-être une source de stress chez les enfants. Nouveau mode de garde, nouvelle école, copains… ils vivent de grandes étapes qu’il convient d’accompagner.

La rentrée des enfants

La verbalisation aura son importance mais pour aller plus loin, voici quelques astuces :
– retrouver un rythme et des routines qui les rassurent,
– les bouteilles de retour au calme ( à acheter ou à faire soi-même),
– les respirations simples en accompagnant l’enfant par une image qu’il connait. C’est nuageux, c’est la tempête dans mon corps, je souffle pour retrouver le soleil (avec des pompons…). Le parent fait avec l’enfant pour montrer l’exemple,
dessiner, modeler ce qui a été vécu dans la journée, les émotions…
– accepter que son enfant a son univers et qu’il ne souhaite pas le partager (on ne le harcèle pas de questions en le récupérant le soir),
– la Réflexologie bébé émotionnelle® qui se pratique jusqu’à 10 ans.

Du coté des plantes, le bourgeon de tilleul est apaisant et dénoue les angoisses surtout au moment du coucher (moment propice à la montée des émotions). Pour les enfants, privilégiez un bourgeon sans alcool de la marque Herbiolys. Comptez 1 goutte par année d’âge dans un peu d’eau une fois par jour.
Certaines huiles essentielles apaisantes et adaptées à l’enfant pourront être envisagées avec un accompagnement par un thérapeute ou professionnel de santé.

Apprenez Votre Santé

Olivia


Phytothérapie* Mise en garde:

Les plantes, quelque soit leur forme galénique et parce qu’elles contiennent des principes actifs, peuvent avoir des effets secondaires, des contre-indications. Toujours respecter les doses indiquées. Se faire accompagner d’un thérapeute ou professionnel de santé.

Laisser un commentaire